Adsava

Il est là! Le chapitre 2 est arrivé après quelques mois d’attente…

Publicado el 26/02/2010 - 11:58 am.
J’imagine qu’écrire rarement sur ce blog montre un certain dévouement à participer activement à ma vie sociale à Buenos Aires. En gros, c’est parceque je n’ai pas vraiment le temps de m’ennuyer que vous êtes privé de mes nouvelles hebdomadaire, ce qui en soit est plutôt une bonne chose.

Buenos Aires: J’ai l’impression que cette ville grandie chaque jour un peu plus. Je ne pense jamais pouvoir en faire le tour. Chaque bus m’amène un plus loin et je découvre de nouvelles maisons, de nouveaux quartiers et des nouvelles personnes à croire que ce n’était pas sur la carte. Mon appartement se trouve à Palermo, le plus grand quartier de BA. Proche de tout, du métro des bus et des bars…. Avec mon vélo nous sommes des extraterrestres dans la ville. Peu nombreux, nous devons nous frayer un chemin entre Colectivos (bus) Taxi et biensur voitures…. Ça change de la ville de Montréal qui donnait tout son sens à être un bon petit cycliste urbain. Tout ça c’est fini il faut se battre ici pour représenter la fière mais faible communauté des deux roues non motorisé.

Depuis quelques temps je sens que mon activité sociale commence à s’étendre peu à peu. C’est intéressant de voir comment se lie les connexions humaine quand on arrive dans une nouvelle ville à petits pas. La langue aussi se délit et c’est surement ce délit qui me lie de plus en plus aux autres. L’espagnol ne vient pas aussi vite que je l’aurai souhaité mais je me rends compte un peu plus chaque jours que la communication se fait de plus facilement. Ce n’est pas évident quand on arrive dans un nouvel environnement de se familiariser avec la langue quand on ne fait pas parti d’un cadre social (Boulot, Univesité ou autre) …Alors ça avance mais ça prend du temps.

Pour la première fois je suis sorti de Buenos Aires il y a deux semaines pour aller avec mon pote Nico dans le nord Ouest du Pays. Nous sommes resté dans les environ de Salta pendant une dizaine de jours. Les photos prisent lors du séjour donnent un petit aperçu mais c’est difficile de représenter l’immensité et la beauté des paysages à travers un boitier numérique… je vous conseille d’y aller pour vous faire une idée… vraiment! (Pour voir les photos voir la vignette des vacances de Nico)

Voilà, je ne m’étale pas plus pour ne pas vous effrayer, les gros pâtés de texte ça donne rarement envi de les lire! Hasta luego en el capitulo tres!

No Comments